cds_104

Au barbare indélicat
qui écrase les fleurs,
au riche parvenu
qui humilie les pauvres,
à l’homme brut qui sait tout
et méprise les femmes,
au paon d’intelligence
ivre de ses sophismes
et valet de nos princes,

j’opposerai toujours l’encens
simple,
impalpable et troublant
qui pénètre et entête
et dissout tous les masques.

Fils du peuple de la rosée
et de l’encens,
je récite chaque jour sa recette
aux trois cent soixante huit
doses secrètes
qui dissipent la mort
des mots.

Nous verrons qui vaincra.

Extrait du recueil de Poèmes
L'ami des aurores
par Yehoshua Ra'hamim Dufour

Encens : Fruits Confits de L'Occitane

Porte-Encens : Nature et Découverte